Le coaching pour commerçants, « un outil indispensable »

Le dispositif d’accompagnement des commerçants dresse un bilan positif, un an après sa mise en place. À travers ce coaching, Morlaix Co entend notamment pérenniser les commerces de centres-villes.

C’est en juin 2020 qu’émane le dispositif de coaching pour les commerçants, soutenu par Morlaix Communauté. Laurent Derbois, un Plourinois de 43 ans, est recruté par Morlaix Co. Depuis, il porte la casquette du « monsieur commerces » du territoire. Épaulé par deux autres coachs, Jean-François Robin et Élodie Cloarec, Laurent Derbois tire un bilan positif de leurs missions.

Un timing parfait malgré lui

C’est l’une des grandes problématiques depuis le début de la crise sanitaire. Comment les commerces vont-ils s’en sortir ? « Le timing était parfait, bien qu’aléatoire. On a mis en place le dispositif de coaching individuel au moment où les commerçants des centres-villes en avaient le plus besoin » se félicite Solange Creignou, vice-présidente de Morlaix Co en charge de l’économie.

« L’occasion de réinterroger son métier »

Ces douze derniers mois, Morlaix Co a organisé plusieurs sessions de travail dans le pays de Morlaix. Le départ fut timide, mais après plusieurs campagnes de communication, quelques commerçants ont franchi le pas. « C’est l’occasion pour eux de réinterroger leur métier et leurs méthodes. On propose trois formules, mais on n’arrive pas avec un panel de réponses déjà faites. On est sur du coaching personnalisé » explique Laurent Derbois.

Stratégie commerciale, merchandising et communication digitale

Chaque formule est prise en charge à 80 % par Morlaix Co, avec un reste à charge d’environ 150 €. La première formule est axée sur la stratégie commerciale, la deuxième s’attaque au merchandising, et la troisième à la communication digitale, « une source d’angoisse pour les plus anciens, qui ont souvent peur des avis négatifs », d’après le coach référent. « Certains commerçants qui nous ont contactés voulaient faire évoluer leurs méthodes, gagner en productivité, se réorganiser. On aide aussi les projets de rachats ou de réaménagement. »

Nouvelle population et euphorie du déconfinement

À une époque où les centres-villes sont de plus en plus désertés, Morlaix Co souhaite faire perdurer ces commerces dans la centralité, et éviter le phénomène des commerces vacants. « À Morlaix, on remarque l’arrivée d’une population urbaine, qui veut retrouver les services qu’ils avaient dans les grandes villes, souligne Valérie Scatolin, adjointe au maire en charge du commerce et du tourisme.

Depuis la réouverture des terrasses et des commerces non essentiels le 19 mai 2021, Morlaix et les centres-bourgs des communes de son territoire ont trouvé un second souffle. « Tout revit depuis le 19 mai. On a retrouvé une très belle ambiance dans le centre-ville », se réjouit Solange Creignou.

La saison estivale s’annonce très bonne pour les commerces, qui vont probablement profiter de l’euphorie du déconfinement. « C’est surtout à la fin de la saison qu’il va falloir être là pour les épauler », appuie la chargée de l’économie à Morlaix Co.

Article paru dans l’édition du Télégramme du 9 juin 2021 https://www.letelegramme.fr/finistere/morlaix/le-coaching-pour-commercants-un-outil-indispensable-08-06-2021-12764691.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *